À vous le découvrir le message camouflé.

Dícese de los políglotas o practicantes de lenguas varias.

Moderador: Larús

Responder
Avatar de Usuario
Maritosa.chan
No puedo vivir sin este foro
Mensajes: 748
Registrado: 02 Ago 2006 22:48
Ubicación: La verdad es que ultimamente ando desubicada.

À vous le découvrir le message camouflé.

Mensaje por Maritosa.chan »

Des messages intimes sont camouflés. À vous de les découvrir!

Lisez avec attention, et après faitez ce qu'on indique:

Lettre de George Sand à Alfred de Musset.

Cher ami,

Je suis toute émue de vous dire que j'ai
bien compris l'autre jour que vous aviez
toujours une envie folle de me faire
danser. Je garde le souvenir de votre
baiser et je voudrais bien que ce soit
une preuve que je puisse être aimée
par vous. Je suis prête à montrer mon
affection toute désintéressée et sans cal-
cul, et si vous voulez me voir ainsi
vous dévoiler, sans artifice, mon âme
toute nue, daignez me faire visite,
nous causerons et en amis franchement
je vous prouverai que je suis la femme
sincère, capable de vous offrir l'affection
la plus profonde, comme la plus étroite
amitié, en un mot : la meilleure épouse
dont vous puissiez rêver. Puisque votre
âme est libre, pensez que l'abandon où je
vis est bien long, bien dur et souvent bien
insupportable. Mon chagrin est trop
gros. Accourez bien vite et venez me le
faire oublier. À vous je veux me sou-
mettre entièrement.

Votre poupée



La correspondance continuait ainsi :

Quand je mets à vos pieds un éternel hommage,
Voulez-vous qu'un instant je change de visage ?
Vous avez capturé les sentiments d'un coeur
Que pour vous adorer forma le créateur.
Je vous chéris, amour, et ma plume en délire
Couche sur le papier ce que je n'ose dire.
Avec soin de mes vers lisez les premiers mots,
Vous saurez quel remède apporter à mes maux.

Alfred de Musset


Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.

George Sand

Maintenant, lisez une autre fois, mais à la première lettre vous devez sauter une ligne. Et les autres lire seulement la première parole: Comme ça:

Cher ami,

Je suis toute émue de vous dire que j'ai
bien compris l'autre jour que vous aviez
toujours une envie folle de me faire
danser. Je garde le souvenir de votre
baiser et je voudrais bien que ce soit
une preuve que je puisse être aimée
par vous. Je suis prête à montrer mon
affection toute désintéressée et sans cal-
cul, et si vous voulez me voir ainsi
vous dévoiler, sans artifice, mon âme
toute nue, daignez me faire visite,
nous causerons et en amis franchement
je vous prouverai que je suis la femme
sincère, capable de vous offrir l'affection
la plus profonde, comme la plus étroite
amitié, en un mot : la meilleure épouse
dont vous puissiez rêver. Puisque votre
âme est libre, pensez que l'abandon où je
vis est bien long, bien dur et souvent bien
insupportable. Mon chagrin est trop
gros. Accourez bien vite et venez me le
faire oublier. À vous je veux me sou-
mettre entièrement.

Votre poupée



La correspondance continuait ainsi :

Quand je mets à vos pieds un éternel hommage,
Voulez-vous qu'un instant je change de visage ?
Vous avez capturé les sentiments d'un coeur
Que pour vous adorer forma le créateur.
Je vous chéris, amour, et ma plume en délire
Couche sur le papier ce que je n'ose dire.
Avec soin de mes vers lisez les premiers mots,
Vous saurez quel remède apporter à mes maux.

Alfred de Musset



Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.

George Sand
1
Avatar de Usuario
rosadefoc
Me estoy empezando a viciar
Mensajes: 450
Registrado: 23 Mar 2006 20:01

Mensaje por rosadefoc »

:oops: c'est tellement scandaleux!!
1
Avatar de Usuario
Blanca
Lector ocasional
Mensajes: 31
Registrado: 05 Dic 2006 11:08
Contactar:

Mensaje por Blanca »

Ah! J'ai trouvé ça du tout chouette! Merci de l'avoir écrit!
1
Avatar de Usuario
Askat
Foroadicto
Mensajes: 2521
Registrado: 07 Dic 2006 18:08
Ubicación: En la segunda parra a la derecha

Mensaje por Askat »

hahahahaha!!! Magnifique!!! :risa: On ne peut pas dire que la poesie n'a pas de côtés utiles :lol:
1
Avatar de Usuario
sedna
No tengo vida social
Mensajes: 1962
Registrado: 22 Sep 2005 19:00
Ubicación: España: Leyendo en el jardín

Mensaje por sedna »

Vous êtes très malins! :lol:
1
Avatar de Usuario
rosadefoc
Me estoy empezando a viciar
Mensajes: 450
Registrado: 23 Mar 2006 20:01

Mensaje por rosadefoc »

En fait, il y a quelques jours j'ai vu un film sur George Sand et son amour avec Alfred Musset. Il s'appellait qqch comme "Memorias intimas de una mujer" il est super.
1
Avatar de Usuario
Maritosa.chan
No puedo vivir sin este foro
Mensajes: 748
Registrado: 02 Ago 2006 22:48
Ubicación: La verdad es que ultimamente ando desubicada.

Mensaje por Maritosa.chan »

J'ai vu un film qui s'appelle Impromptu. Le film montre la relation entre Chopin et George Sand. Je l'aimée beaucoup, j'ai trouvé charmante l'interpretation de Judy Davis.
1
Avatar de Usuario
nosin
Vivo aquí
Mensajes: 5545
Registrado: 23 Sep 2006 17:00

Mensaje por nosin »

Très interesant ejercice en Française. :meditando:
1
Zoe
Mensajes: 1
Registrado: 13 Feb 2007 23:06

Re: À vous le découvrir le message camouflé.

Mensaje por Zoe »

Maritosa.chan escribió:Des messages intimes sont camouflés. À vous de les découvrir!

Lisez avec attention, et après faitez ce qu'on indique:

Lettre de George Sand à Alfred de Musset.

Cher ami,

Je suis toute émue de vous dire que j'ai
bien compris l'autre jour que vous aviez
toujours une envie folle de me faire
danser. Je garde le souvenir de votre
baiser et je voudrais bien que ce soit
une preuve que je puisse être aimée
par vous. Je suis prête à montrer mon
affection toute désintéressée et sans cal-
cul, et si vous voulez me voir ainsi
vous dévoiler, sans artifice, mon âme
toute nue, daignez me faire visite,
nous causerons et en amis franchement
je vous prouverai que je suis la femme
sincère, capable de vous offrir l'affection
la plus profonde, comme la plus étroite
amitié, en un mot : la meilleure épouse
dont vous puissiez rêver. Puisque votre
âme est libre, pensez que l'abandon où je
vis est bien long, bien dur et souvent bien
insupportable. Mon chagrin est trop
gros. Accourez bien vite et venez me le
faire oublier. À vous je veux me sou-
mettre entièrement.

Votre poupée



La correspondance continuait ainsi :

Quand je mets à vos pieds un éternel hommage,
Voulez-vous qu'un instant je change de visage ?
Vous avez capturé les sentiments d'un coeur
Que pour vous adorer forma le créateur.
Je vous chéris, amour, et ma plume en délire
Couche sur le papier ce que je n'ose dire.
Avec soin de mes vers lisez les premiers mots,
Vous saurez quel remède apporter à mes maux.

Alfred de Musset


Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.

George Sand

Maintenant, lisez une autre fois, mais à la première lettre vous devez sauter une ligne. Et les autres lire seulement la première parole: Comme ça:

Cher ami,

Je suis toute émue de vous dire que j'ai
bien compris l'autre jour que vous aviez
toujours une envie folle de me faire
danser. Je garde le souvenir de votre
baiser et je voudrais bien que ce soit
une preuve que je puisse être aimée
par vous. Je suis prête à montrer mon
affection toute désintéressée et sans cal-
cul, et si vous voulez me voir ainsi
vous dévoiler, sans artifice, mon âme
toute nue, daignez me faire visite,
nous causerons et en amis franchement
je vous prouverai que je suis la femme
sincère, capable de vous offrir l'affection
la plus profonde, comme la plus étroite
amitié, en un mot : la meilleure épouse
dont vous puissiez rêver. Puisque votre
âme est libre, pensez que l'abandon où je
vis est bien long, bien dur et souvent bien
insupportable. Mon chagrin est trop
gros. Accourez bien vite et venez me le
faire oublier. À vous je veux me sou-
mettre entièrement.

Votre poupée



La correspondance continuait ainsi :

Quand je mets à vos pieds un éternel hommage,
Voulez-vous qu'un instant je change de visage ?
Vous avez capturé les sentiments d'un coeur
Que pour vous adorer forma le créateur.
Je vous chéris, amour, et ma plume en délire
Couche sur le papier ce que je n'ose dire.
Avec soin de mes vers lisez les premiers mots,
Vous saurez quel remède apporter à mes maux.

Alfred de Musset



Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.

George Sand


Très ingénieux :wink:
Avatar de Usuario
Maritosa.chan
No puedo vivir sin este foro
Mensajes: 748
Registrado: 02 Ago 2006 22:48
Ubicación: La verdad es que ultimamente ando desubicada.

Mensaje por Maritosa.chan »

Et très utile aussi :wink:
1
Responder